Plateforme vibrante - image

Après l’accouchement, les mamans cherchent à perdre quelques kilos pour reprendre leur taille d’avant. Mais est-ce possible avec l’allaitement? L’activité sportive n’a aucun effet néfaste sur l’allaitement. Il est à signaler que ce ne sont pas toutes les catégories de sport qui sont recommandées. Nous allons essayer de répondre à la préoccupation des femmes qui allaitent sur le sujet du sport mais spécialement la plateforme vibrante. S’entraîner sur cette appareil est-il recommandé ou pas?

Qu’est ce qu’une plateforme vibrante?

une plateforme vibrante est très tendance de nos jours. C’est un appareil qui est utilisé dans les salles de sport ou à la maison pour pratiquer des exercices sportifs. Elle permet de travailler les muscles sans faire d’efforts grâce aux vibrations qu’elle projette. Elle est faite d’une plaque qui est rattachée à un ou plusieurs moteurs. Elle a un guidon collé à un écran d’informations. L’utilisateur réalise plusieurs tenues afin de solidifier les muscles présentés aux vibrations. La plateforme vibrante est connue aussi comme vibrotonie corporelle, whole body vibration ou fitness par accélération.

Beaucoup de recherches scientifiques ont démontré que les vibrations ont des effets positifs pour le corps. Les plateformes vibrante sont aussi reconnues pour leurs avantages quant à leur utilisation pour la rééducation, le bien être et la musculation. Ses bienfaits sont d’une longue liste. Elle permet de faire circuler le sang, faire fondre la graisse, traite la cellulite et rend le corps plus souple. Tout ça en seulement quelques minutes et sans trop faire d’efforts physiques. Si vous êtes à la recherche d’un appareil de qualité, vous pourrez vous rendre sur plateforme-vibrante.org/.

La plateforme vibrante et l’allaitement.

Les femmes doivent bien allaiter leur bébé pendant leurs premiers 6 mois. Pour cela, elles doivent bien manger et équilibrer les repas. D’après les nutritionnistes, la femme a besoin d’un approvisionnement de 450kcal.

L’inconvénient dans tout ça est qu’elle est encline au risque de prise de poids après l’accouchement. C’est pour cette raison qu’elle doit pratiquer des exercices physiques appropriés. Cela lui permettra de brûler la graisse, de perdre quelques kilos et de reprendre son ancienne taille. Mais ce n’est pas tout, car la pratique du sport lui apportera souplesse pour son corps mais également tonification et renforcement des muscles.

D’un autre angle, la pratique du sport est bénéfique pour le rythme cardio-vasculaire de la femme qui allaite. Des scientifiques ont démontré que les femmes qui pratiquent du sport pendant l’allaitement se sentent bien moralement et physiquement. Elles sont plus actives, motivées, plus calmes, plus apaisées et ressentent la bonne santé. Ce qui est bien pour leur maternage.

En gros, les activités physiques ne modifient pas la qualité du lait. Mais avant de faire une quelconque activité, il faut demander l’avis des spécialistes. Il s’avère que quelques pratiques nuisent à la production du lait maternel chez la maman.  L’entrainement sur la plateforme vibrante est l’une des pratiques déconseillée.

Il est clairement indiqué sur le mode d’utilisation que sa pratique est strictement interdite pour les femmes enceintes. Les industriels ne donnent pas plus de précisions sur ce sujet. Mais s’ils l’ont contre indiqué c’est qu’il y a bien des dangers pour la maman. Çà peut avoir un rapport avec les vibrations qu’émet l’appareil. Ces derniers peuvent entraîner des conséquences néfastes sur la production du lait maternel.